Les rituels et traditions des mariages du monde

Si en France nous connaissons la traditionnelle soupe à l’oignon servie aux jeunes mariés au petit matin, le rituel de la jarretière ou encore le lancer de bouquet, certains pays ont développé des rites pour le moins insolites. Je vous emmène aujourd’hui pour un tour du monde des traditions de mariage.

Aux Pays-Bas

Le bouchon de la première bouteille de champagne ouverte pendant la réception est placé sous l’oreiller afin de garantir la fertilité du couple.

En Grèce

La mariée cache un morceau de sucre dans son gant afin de favoriser une vie de couple tranquille et paisible. Après le repas, les invités jettent les assiettes pour souhaiter beaucoup de chance aux mariés.

En Allemagne

Les invités apportent aux mariés de nouveaux plats en guise de cadeaux. Ils sont ensuite brisés car le bruit aurait tendance à faire fuir les mauvais esprits.

En Irlande

Sans les comtés irlandais de Leitrim et Mayo, 9 jeunes hommes  sont désignés comme « garçons de paille ». La veille du mariage, ils doivent se rendre à la maison de la mariée afin de danser avec elle. De plus,  lorsque la mariée danse, ses pieds doivent rester sur le sol. Les Irlandais croient que si elle ne le fait pas, des fées maléfiques viendront et l’emporteront.

En Suède

Chaque fois que l’un des époux quitte sa table pour danser ou utiliser les toilettes par exemple, l’époux restant doit embrasser tous les invités.

En Ecosse

Dans les Highlands, on jette de la mélasse, de la suie et de la farine sur le couple afin d’éloigner les mauvais esprits. Ce rituel un brin « cra-cra » se nomme « le noircissement de la mariée ».

En Angleterre

La tradition exige que la mariée porte sur elle quelque chose de bleu, quelques chose de neuf, quelque chose d’ancien ainsi qu’un objet emprunté.

En Espagne

 Le marié offre à sa future femme 13 pièces (las arras), symbole de son engagement. Ces pièces accompagneront ensuite la mariée le jour J.  Lors de la fête, la cravate du marié sera coupée en morceaux et mise aux enchères.

En République Tchèque

Il est courant qu’à la fin de chaque cérémonie, un collier de cheval, appelé chomout, soit placé autour autour du cou du jeune époux. On lui attache également un boulet au pied. Quant à la mariée on lui attribue un fouet. Cette tradition prétend montrer qui aura le dernier mot et qui prendra les décisions finales au sein du couple.

En Chine

Dans la culture Yugur, le marié tire à l’arc trois flèches sur sa future compagne. Heureusement, pour le bon déroulement des événements et la mariée, les flèches n’ont pas de pointe. Si cette cérémonie est faite correctement, l’histoire voudrait qu’ils s’aiment pour toujours.

Au sein du peuple Tujia, un mois avant le mariage, la mariée doit pleurer pendant 1 heure tous les jours. Dix jours plus tard, la maman se joint l’épreuve, puis les dix jours suivants la grand-mère fait de même. À la fin du mois toutes les femmes dans la famille pleurent aux côtés de la mariée. Cette tradition témoigne de la joie du mariage à venir.

En Corée

Quand un mariage est terminé, les amis de l’époux retirent ses chaussettes, attachent une corde autour de ses chevilles et ses pieds et les frappent avec un poisson afin de le préparer à sa première nuit d’homme marié.

Sur l’île de Bornéo

Une coutume pratiquée par les tribus de Tidong interdit les jeunes mariés d’utiliser la salle de bains pendant trois jours et trois nuits après leur cérémonie de mariage. Si par malheur l’un deux utilise les toilettes ou la salle de bains, la malchance s’abattra sur eux et leur mariage sera condamné.

En Inde

Dans certaines parties du pays, le marié doit enlever ses chaussures avant d’atteindre l’autel. Pour sa future belle-famille, l’objectif est simple : voler les chaussures et les cacher le mieux possible. La famille de l’époux elle, doit parvenir à protéger les souliers, si elle échoue et que le camp de la mariée parvient à mettre la main dessus, ils pourront exiger une rançon en échange de ses chaussures.

Les femmes nées ‘‘Mangliks‘‘, une combinaison astrologique qui causerait la mort prématurée de leur futur époux, doivent avant tout s’unir à un arbre. Ensuite, l’arbre est détruit et la malédiction brisée.

En Mongolie

Chez les Daur,  afin de fixer une date de mariage les futurs époux doivent sacrifier un poussin tout en maintenant le couteau ensemble. Ils vident ensuite le poussin et observent son foie. Si le foie semble sain, ils peuvent choisir une date. Si non, ils doivent renouveler l’opération jusqu’à ce qu’ils trouvent un foie satisfaisant.

Aux Fidji

Les hommes qui souhaitent se marier sont tenus de rapporter une dent de baleine au père de leur promise.

Au Soudan

Au sein de la tribu Neur, le mariage n’est validé que lorsque la mariée a donné deux enfants à son époux. Si elle n’y parvient pas, le marié est en droit de demander le divorce.

Au Kenya

Lors d’un mariage Massai,  le père de la mariée bénit sa fille en crachant sur ​​sa tête et sa poitrine avant qu’elle quitte le village avec son nouveau mari.

Au Congo

Le mariage étant considéré comme une institution très sérieuse, les mariés ne sont pas autorisés à sourire durant toute la cérémonie.

En Mauritanie

Les femmes se font grossir avant de se marier. Pour cela, elles rejoignent des exploitations dans lesquelles elles devront prendre plusieurs kilos avant d’espérer pouvoir se marier. Les femmes rondes sont jugées ainsi plus désirables.

En Afrique

Dans certains villages une femme plus âgée accompagne les jeunes mariés lorsque ces derniers consomment leur mariage afin de ‘‘montrer à la mariée‘‘ comment faire. C’est parfois la mère de la mariée qui s’en charge.

Au Tibet

Le fiancé doit offrir à la famille de sa promise une femelle Yack qui représente de manière symbolique la perte de leur fille. En contre partie la mariée sert le thé à ses futurs beaux-parents qui lui remettent un « yaourt du serment » dont elle jettera quelques gouttes vers le ciel pour assurer la protection de sa future famille.

En Argentine

On incruste des petits objets dans le gâteau, dont une bague, reliés par des fils de part et d’autre du dessert. Chaque demoiselle tire une ficelle et celle qui trouve la bague sera mariée dans l’année. Enfin à 3h, au son des tambours, débute le carnaval Criocha où tout le monde danse et se déguise.

Au Brésil

On remplace le traditionnel lancer de bouquet de mariée par le lancer de peluche ou d’effigies de Saint-Antoine de Padou qui dans ce pays est le Saint patron des mariages. Comme en France, cette pratique garantit le futur mariage de celle qui reçoit l’objet lancé.

Décoratrice mariage Caen

Décoratrice mariage Normandie et Paris

 

 

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s